La gestion de vos médicaments : un élément clé de la bonne santé et de la prévention des chutes

Demeurez autonome, plus longtemps
Sentez-vous plus en sécurité à la maison et dans vos déplacements avec Lifeline

Pourquoi est-il si important de suivre la posologie?

De nombreuses personnes âgées comptent sur les médicaments pour rester en santé, surmonter les maladies, gérer des maladies chroniques et maintenir leur autonomie.

Les statistiques indiquent que, comparativement à la population en général, nous prenons davantage de médicaments en vieillissant. Selon l’Institut canadien d’information sur la santé, 66 % des aînés prennent cinq médicaments ou plus, et 25 % en prennent 10 ou plus1.

Des études montrent également que plus nous prenons de médicaments, plus grand est le risque de chute ou d’une urgence médicale, car nous sommes plus sensibles aux effets secondaires potentiels et aux interactions médicamenteuses. Des horaires de médication complexes peuvent entraîner l’oubli de doses, la prise de doses incorrectes ou même la prise de médicaments au mauvais moment. L’un ou l’autre de ces risques peut mener à un inconfort accru, la prévention inadéquate d’une maladie, une hospitalisation, une admission dans une maison de soins infirmiers ou pire encore2.

Faut-il s’étonner que les médecins et les pharmaciens insistent sur l’importance de respecter la posologie? Pourtant, jusqu’à 50 % des patients ne suivent pas le traitement prescrit; les aînés étant moins enclins que la moyenne à y adhérer. Les raisons expliquant cette situation varient du manque de compréhension ou de la réticence du patient par rapport à l’utilité de leurs médicaments jusqu’à la façon de prendre le médicament et à leur coût.

Saviez-vous?

Les conséquences possibles du non-respect de la posologie :

  • Une augmentation de 40 % du risque d’admission dans une maison de soins infirmiers.
  • Les aînés souffrant d’hypertension sont exposés à un risque 540 % plus élevé d’hospitalisation, de réhospitalisation et de décès prématuré, tandis que ce risque est 250 % plus élevé chez les aînés diabétiques.

Chez les personnes âgées de 65 ans et plus, 25 % des admissions à l’hôpital surviennent parce que le patient n’a pas pris le bon médicament au bon moment.

10 trucs pour vous aider à gérer vos médicaments plus facilement et efficacement

  1. Demandez à votre fournisseur de soins de santé ou au pharmacien de vous suggérer un moyen de vous souvenir de prendre correctement vos médicaments (par ex. un pilulier simple et bon marché).
  2. Prenez chaque médicament au même moment chaque jour. La routine peut vous aider à vous souvenir de suivre la posologie.
  3. Prenez vos médicaments pendant toute la durée prescrite, même si vous vous sentez mieux. Votre problème de santé pourrait ne pas être guéri et il pourrait s’aggraver si vous cessez de prendre votre médicament.
  4. Gardez vos médicaments dans leurs contenants originaux, clairement étiquetés.
  5. Procurez-vous tous vos médicaments d’ordonnance à la même pharmacie. De cette façon, le pharmacien peut veiller à ce que vous ne subissiez pas d’interactions médicamenteuses.
  6. Dressez la liste de tous vos médicaments, en indiquant aussi les doses et les heures d’administration, maintenez-la à jour et gardez-la sur vous en tout temps. Votre liste doit inclure les médicaments d’ordonnance et en vente libre (comme l’aspirine), les remèdes à base de plantes (comme l’échinacée) et les suppléments (comme le calcium). Cette liste constituera une référence pratique pour vous et vos fournisseurs de soins de santé. Et en cas d’urgence, les premiers répondants devront savoir quels médicaments vous prenez afin de vous traiter efficacement.
  7. Si vous avez un doute sur la manière ou le moment de prendre un médicament, informez-vous auprès de votre médecin ou du pharmacien. Ils seront heureux de vous aider.
  8. Ne manquez pas de vous informer sur les effets secondaires potentiels auprès du médecin ou du pharmacien afin que vous puissiez les déceler. Si vous ressentez des effets secondaires, avisez immédiatement votre médecin.
  9. Si vous vous préoccupez de votre capacité à assumer le coût de vos médicaments, parlez-en à vos fournisseurs de soins de santé. Ils pourraient être en mesure de vous proposer une solution.
  10. Ne manquez pas d’informer les membres de votre famille ou vos aidants au sujet de vos médicaments. Ainsi, ils pourront vous aider à respecter la posologie.

Conseils pour les aidants

Si votre être cher prend plus d’un médicament, voici quelques moyens pour l’aider à éviter une chute ou une urgence médicale. Un rappel : aider votre être cher à suivre correctement l’horaire de médication constitue un élément important de votre rôle.

  • Faites-vous un devoir de demander à votre être cher quels médicaments il prend, à quelle fréquence et pour quelle raison.
  • Aidez votre être cher à choisir un aide-mémoire, tel qu’un pilulier. Vérifiez-le de temps en temps pour vous assurer de son utilisation adéquate.
  • Surveillez les signes d’effets secondaires possibles ou d’interactions médicamenteuses. Si vous remarquez l’un ou l’autre, communiquez immédiatement avec le médecin de votre être cher ou le pharmacien.

Maîtriser vos médicaments

Voici quelques questions que vous pouvez poser à votre médecin ou au pharmacien afin de vous aider à comprendre et à gérer vos médicaments. Téléchargez et imprimez le questionnaire, ce qui vous permettra de noter les réponses lorsque vous recevez une nouvelle prescription, et conservez-le pour vous y référer.

Des questions à poser à votre médecin :

  1. Pourquoi ai-je besoin de ce médicament?
  2. Quand dois-je prendre ce médicament et pendant combien de temps?
  3. Comment dois-je prendre ce médicament? Avec de l’eau? Avec le repas? À jeun?
  4. Ce nouveau médicament sur ordonnance interagira-t-il sans danger avec les autres médicaments que je prends, y compris les médicaments en vente libre et les remèdes à base de plantes?
  5. Lorsque je prends ce médicament, dois-je éviter de consommer certains aliments ou certaines boissons?
  6. Des effets secondaires peuvent-ils se manifester et que dois-je faire le cas échéant?
  7. Que dois-je faire si j’oublie une dose ou si j’en prends trop en même temps?
  8. Avez-vous des suggestions qui m’aideraient à me souvenir de prendre mes médicaments?

Des questions à poser au pharmacien :*

  1. Pouvez-vous me fournir de l’information écrite au sujet de mon médicament?

    Demandez au pharmacien de réviser avec vous l’information la plus importante. Demandez si l’information est offerte en gros caractères ou, si nécessaire, dans une langue autre que le français.

  2. Quel est le renseignement le plus important à connaître au sujet de ce médicament?
  3. Durant la prise de ce médicament, dois-je me soumettre à des tests ou à une surveillance particulière?
  4. Ma prescription peut-elle être renouvelée? Si oui, combien de fois?
  5. Comment dois-je conserver ce médicament?

* Le pharmacien pourrait vous fournir un document imprimé indiquant les renseignements dont vous avez besoin.

Une aide continue est offerte pour que vous puissiez profiter pleinement de la vie.

Découvrez-en plus

guide-de-prevention-des-chutes-thumbnail

Guide de prévention des chutes
Comment éviter des blessures graves et mortelles

Tai Chi For Seniors

Le taï-chi pour les aînés
Améliorer sa santé de façon sécuritaire.

Reduire-les-risques-de-chutes-a-la-maison-Des-conseils-de-securite-pour-minimiser-les-risques-de-chutes-560x350

Comment améliorer la sécurité à domicile
Un guide visant à éliminer les c auses les plus fréquentes de chutes dans chaque pièce.

Philips Shield Logo
774, boul. Décarie, bureau 100, Saint-Laurent (Québec) H4L 3L5
105 – 95 Barber Greene Road, Toronto, ON M3C 3E9
1) Adverse Drug Reaction-Related Hospitalizations Among Seniors, 2006 to 2011, Canadian Institute for Health Information, March 2013.
2) Seniors and Prescription Drug Use, Canadian Institute for Health Information.
Click here to Appel Click here to contact us and Courriel
Saisissez cette occasion!Payez d’avance et économisez jusqu’à 17 % sur le tarif mensuel.