Preventing winter falls that can result in serious injuries | Philips Lifeline ®

Lifeline Interconnexion pour les professionnels de la santé

Lifeline Interconnexion pour les professionnels de la santé

Alors que la neige et la glace succèdent à la chute des feuilles, les aînés sont plus susceptibles de se blesser en tombant.

Les températures glaciales, les vents froids violents et les conditions glissantes peuvent provoquer des chutes chez les aînés canadiens, entraînant des blessures graves et une perte d’autonomie.

Selon l’Institut canadien d’information sur la santé, 70 % des hospitalisations pour blessures découlant d’une chute ont lieu en janvier, février et mars. C’est sans compter les nombreuses autres blessures liées aux chutes qui sont traitées dans les cabinets de médecin, cliniques sans rendez-vous et services d’urgence. En hiver, les chutes sont particulièrement courantes chez les femmes âgées (Campbell, Spears, Borrie et Fitzgerald, 1988).

En plus des conditions environne-mentales dangereuses, l’hiver amène des conditions particulières qui accentuent le risque de chute chez les aînés.

70 %
des hospitalisations attribuables aux chutes se produisent en hiver

Hypothermie

Les aînés sont particulièrement vulnérables à l’hypothermie, qui peut provoquer des étourdissements, de la confusion, une respiration superficielle, accroissant ainsi le risque de chute.

Niveau sous-optimal de vitamine D

En hiver, l’ensoleillement réduit peut mener à des niveaux de vitamine D plus faibles. Cela diminue la force musculaire et des os nécessaire pour affronter les conditions de marche plus difficiles et minimiser les risques de blessure après une chute.

Amener les risques de l’hiver à l’intérieur

Les bottes d’hiver peuvent laisser des traces de neige à l’intérieur où celle-ci fond ensuite et peut entrainer une chute.

Sens du toucher réduit

Les conditions liées à l’âge, comme une mauvaise circulation sanguine, l’arthrite et le diabète, peuvent réduire le sens du toucher, nuisant ainsi à la capacité de « ressentir » l’état du sol à travers les bottes.

Problèmes visuels

L’acuité visuelle diminuant avec l’âge, les aînés distinguent plus difficilement les plaques de glace ou de neige glissantes, qui semblent n’être rien d’autre qu’une variation de teinte allant du blanc au gris. Et les niveaux de lumière plus faibles en hiver réduisent davantage la capacité de voir les risques et de les éviter.

Prévenir les chutes en hiver

Pour atténuer les risques de chute en hiver, les patients à risque devraient suivre ces étapes :

  • Choisir la traction : Sur la neige et la glace, la meilleure défense contre les chutes est de porter des bottes qui adhèrent bien au sol. C’est plus facile à dire qu’à faire, car une étude du WinterLab du Toronto Rehabilitation Institute a montré que, parmi environ 100 paires de bottes d’hiver, seulement huit respectaient la norme minimale de résistance au glissement. Les patients peuvent consulter un classement des meilleures bottes au www.ratemytreads.com.
  • Rester en forme et actif : Le froid venu, il est tentant de rester à l’intérieur. Toutefois, chez les aînés, l’inactivité peut diminuer la force musculaire, ce qui peut provoquer une chute.
  • Bien manger : Des repas équilibrés et des aliments riches en vitamine D et calcium aideront à prévenir le dessèchement de la peau et à minimiser la perte de densité osseuse.
  • Prévenir l’hypothermie : l’extérieur, habillez-vous chaudement en adoptant le multicouche et maintenez l’hydratation pour aider le sang à circuler jusqu’aux extrémités.
  • Être prudent : Les aînés doivent éviter de se presser et être attentifs aux dangers, tels que les plaques de glace et les amas de neige.
  • Être prêt : Les aînés doivent réfléchir à une façon d’obtenir de l’aide en cas de chute. Le nouveau service mobile GoSafe de Philips Lifeline est le compagnon idéal des aînés lorsqu’ils affrontent les rigueurs de l’hiver, car il peut appeler à l’aide partout où se trouve votre patient.* HomeSafe ou HomeSafe avec AutoAlerte offre une protection similaire aux aînés à la maison.

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir un tel contenu exclusif directement dans votre boîte de réception

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir un tel contenu exclusif directement dans votre boîte de réception

Sources

  1. BC Government News, Top ten tips for staying fall-free this winterwww.news.gov.bc.ca
  2. Tips for Staying Fall-Free This Winter, Centre for Hip Health and Mobility.
  3. 7 Winter Safety Tips for Seniors, www.care.com.

* Avec GoSafe, la couverture à l’extérieur de la maison dépend d’un accès suffisant au réseau sans fil du fournisseur actuel ou d’un réseau qui offre une couverture suffisante. Sous réserve de certaines limitations selon la disponibilité et la couverture des services de téléphonie cellulaire du fournisseur indépendant. La portée du signal peut varier. Il est possible que Lifeline ne soit pas toujours en mesure de déterminer votre emplacement. GoSafe et AutoAlerte ne détectent pas toutes les chutes. Si possible, l’abonné doit toujours appuyer sur son bouton en cas de besoin.

Click here to Appel Click here to contact us and Courriel