Matières

    Les aînés et la santé mentale

    15 % des aînés canadiens souffrent de solitude, de dépression ou d’autres troubles mentaux.1 Mais de l’aide est disponible.

    Les aînés font face à de nombreux changements de vie pouvant mener à des problèmes de santé mentale comme la dépression, la solitude et l’anxiété. Les troubles mentaux peuvent faire en sorte que les gens se sentent impuissants. Ils peuvent être provoqués par de nombreuses situations comme :

    • La perte d’amis et de proches
    • Les problèmes de santé physique
    • Les soucis financiers

    La bonne nouvelle c’est que les troubles mentaux sont aussi soignables que la maladie physique. La seule différence entre les deux c’est que les troubles mentaux affectent votre humeur, votre comportement et votre processus de réflexion au lieu de votre corps physique.

    Les troubles mentaux ne représentent pas un signe de faiblesse, un défaut de caractère ou un quelconque échec. Environ 1 million d’aînés canadiens luttent contre les troubles mentaux2, donc vous n’êtes pas seul. Il y a beaucoup d’aide disponible. Vous n’avez pas besoin de souffrir en silence.

    L’objectif de cet article consiste à vous informer au sujet des types les plus courants de troubles mentaux auxquels les aînés sont confrontés, comment reconnaître les signes avant-coureurs et comment obtenir de l’aide.

    Quels sont les troubles mentaux les plus courants chez les aînés?

    Les 3 principaux troubles mentaux comprennent :

    1. La dépression est le trouble mental le plus courant. Elle touche 7 % de tous les aînés3. Si elle n’est pas soignée, elle peut nuire au bien-être émotionnel et au fonctionnement social et aggraver les maladies physiques.3
    2. La démence affecte la mémoire, le processus de réflexion et le comportement. Environ 5 % des aînés3 souffrent de cette maladie et, dans sa forme la plus grave, elle évolue en maladie d’Alzheimer.
    3. L’anxiété et les troubles de panique causent l’inquiétude et la peur. Ils touchent environ 4 % des aînés3 et sont étroitement associés à la dépression — près de la moitié des personnes souffrant de troubles anxieux souffrent également d’une dépression.4

    Heureusement, ces troubles mentaux peuvent être gérés très efficacement avec la thérapie et les médicaments.

    Quels sont les signes avantcoureurs que vous pourriez souffrir d’un trouble mental?

    À mesure que nous vieillissons, nous constatons souvent des changements dans notre humeur ou notre façon de réfléchir. Mais si vous souffrez d’une dépression persistante ou grave, de solitude, d’anxiété ou de pertes de mémoire, cela pourrait indiquer quelque chose de plus grave.

    Voici quelques signes avant-coureurs que vous devriez partager avec votre médecin :

    • Éviter les amis et la famille
    • Perdre l’appétit
    • Avoir de la difficulté à dormir ou dormir trop longtemps
    • Éprouver des sentiments de désespoir
    • Avoir de la difficulté à contrôler des actions
    • Avoir de la difficulté à se concentrer
    • Oublier plus souvent
    • Éprouver plus de colère ou d’agressivité
    • Avoir des pensées ou des comportements antisociaux
    • Avoir de la difficulté à s’occuper de son apparence personnelle, de son domicile ou d’autres tâches quotidiennes

    Quels sont les types d’aide disponibles?

    Votre première et meilleure source d’aide est votre médecin. Il peut diagnostiquer votre maladie et vous aider à obtenir l’aide dont vous avez besoin.
    Il existe de nombreuses ressources spécialisées dans les soins de santé mentale pour les aînés. En voici quelques-unes :

    La Coalition canadienne pour la santé mentale des aînés (CCSMPA)
    Téléphone : 289 846-5383

    L’Association canadienne pour la santé mentale
    Téléphone : 1 800 875-6213

    Société pour les troubles de l’humeur du Canada
    Téléphone: 613 921-5565

    La semaine de la santé mentale de l’ACSM, qui se déroule du 3 au 9 mai cette année, est une excellente occasion de sensibilisation aux troubles de la santé mentale graves souvent négligés. Le fait d’entamer une discussion pouvant mener à un plan de traitement de base et être orienté vers un spécialiste pourrait sauver une vie.

    N’oubliez pas que Lifeline offre également un accès vingt-quatre heures sur vingt-quatre à l’aide et à l’assistance lorsque vous en avez le plus besoin.

    Female Lifeline Response Associate on a Call

    Comment Lifeline assiste les aînés qui ont besoin d’aide.

    Le service d’alerte médicale Lifeline vous aide à vous sentir en sécurité et plus en confiance avec l’accès à l’aide d’urgence jour et nuit, ou à un simple « bonjour » amical.

    Notre solution HomeSafe standard offre une aide au moyen de la communication bidirectionnelle 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en appuyant sur un bouton à votre domicile.

    Notre solution AutoAlerte ajoute la détection automatique des chutes au domicile.5

    Avec notre solution mobile GoSafe, l’aide et la détection des chutes 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 de Lifeline peuvent être apportés n’importe où.5,6

    Vigilance avec Lifeline vient en aide aux aidants qui prennent soin d’un proche qui a tendance à errer.7

    Quoi faire maintenant :

    Nous vous présentons 4 façons pour vous aider vous ou votre proche à vivre de façon plus sécuritaire et autonome à la maison, le plus longtemps possible.

    1. Recevez nos derniers conseils, outils et ressources directement dans votre boîte de réception. Inscrivez-vous à notre bulletin mensuel.
    2. Vous doutez que ce soit le bon moment de vous abonner à un service d’alerte médicale? Répondez à ce questionnaire pour le savoir.
    3. Si vous souhaitez profiter d’un mode de vie plus sain et sécurité, rendez-vous sur notre blogue ou visitez notre section Ressources pour lire et télécharger différents guides.
    4. Vous connaissez un ami ou un aidant qui aimerait lire cette page, partagez-la par courriel, LinkedIn, Twitter ou Facebook.