Maintenir la vitalité émotionnelle et mentale des aînés

Beaucoup de gens s’imaginent que la perte de capacités physiques, mentales et émotionnelles représente une étape normale du processus de vieillissement. Cependant, les aînés peuvent s’efforcer de maintenir ces capacités et profiter de leurs années de retraite. Parce que la vitalité mentale et émotionnelle est essentielle au maintien des capacités physiques, les aidants doivent prêter attention à ces éléments pour leurs proches.

Les aînés demeurent des êtres sociaux

L’un des plus grands changements vécus par les aînés à la retraite est la perte des contacts quotidiens avec les gens. En travaillant, il était facile de maintenir des relations avec des collègues. La personne côtoyait les mêmes gens chaque jour, sans aucun effort particulier de sa part. Maintenant que l’aîné est à la retraite, il doit choisir de sortir et de fréquenter d’autres personnes. Pour ceux qui sont naturellement introvertis ou avec une mobilité limitée, cela peut être une tâche difficile.

Les aidants peuvent favoriser l’interaction sociale au moyen d’activités planifiées. Ils peuvent organiser des visites au terrain de baseball ou aux concerts locaux, ainsi que des rencontres informelles entre amis. Il est démontré que l’interaction sociale permet de réduire les cas de dépression et la gravité de celle-ci chez les aînés, ce qui en fait un élément important dans la routine d’un retraité.

Garder les aînés mentalement alertes

Les personnes atteintes de démence ne sont pas les seules à souffrir d’une perte de fonctionnement mental. Avec le vieillissement, cette perte se produit souvent. Ils souffrent de pertes de mémoire et ne réfléchissent pas aussi clairement que par le passé. Cela n’est pas inévitable, et de nombreux aînés sont toujours aussi alertes qu’auparavant.

La clé pour aider un aîné à rester mentalement alerte est de stimuler son esprit. Le cerveau a besoin d’activité pour maintenir une fonctionnalité optimale. Encouragez un aîné à effectuer les activités mentalement stimulantes qu’il aime, comme les mots croisés, les casse-tête, les labyrinthes ou même le travail d’artisanat.

Apprendre une nouvelle compétence est une autre façon de garder l’esprit actif. Qu’il s’agisse d’un passe-temps comme faire du crochet ou le travail du bois, ou d’une activité physique comme la danse de bal ou le yoga, l’esprit est sollicité.

Les aidants peuvent stimuler l’esprit des aînés en posant des questions. Demandez à la personne de raconter une histoire ou demandez-lui quelle est la date d’anniversaire de quelqu’un. Ces questions aident la mémoire à long terme et permettent de se concentrer sur des informations spécifiques.

Vous devrez peut-être faire des efforts supplémentaires pour les personnes qui ont des difficultés avec leur mémoire. Notez les rendez-vous dans le calendrier et rappelez-leur plus d’une fois. Dites-leur la date de leur rendez-vous chez le médecin et demandez-leur de vous la répéter. Demandez-leur de nouveau à la fin de la conversation pour les aider à s’en souvenir. Rappelez-leur la veille et même tôt le jour du rendez-vous. Plus ils entendent parler du rendez-vous, plus il sera ancré dans leur mémoire.

Conseils pour les aînés en vue de maintenir leur santé physique

À mesure que les gens vieillissent, les problèmes physiques peuvent se présenter comme des problèmes émotionnels ou mentaux. Par exemple, un manque de certaines vitamines, la vitamine B en particulier, peut causer une mauvaise mémoire. D’autres pertes en éléments nutritifs et des déficiences physiques peuvent entraîner une dépression, ce qui enlève souvent l’intérêt pour les activités sociales. Quand une personne souffre physiquement, son esprit n’est pas aussi clair et elle a peu d’intérêt pour la socialisation.

Si vous remarquez que votre proche n’est pas aussi alerte mentalement ou s’intéresse moins aux interactions sociales qu’auparavant, assurez-vous que la cause n’est pas physique. Parlez au médecin de vos préoccupations afin qu’il puisse écarter certaines conditions physiques.

Comment les aînés peuvent-ils traiter les troubles de santé mentale

Ne supposez pas que la dépression, l’anxiété ou le retrait social sont normaux pour les aînés. Beaucoup de personnes âgées jouissent d’une vie sociale épanouie et sont mentalement alertes et heureuses. Si un être cher montre des signes de dépression ou semble anxieux, encouragez-le à chercher de l’aide. Un médicament, un manque de nutriments ou une autre condition physique peut être en cause. En prêtant attention aux signes et en recherchant un traitement, vous pouvez aider votre être cher à retrouver sa vitalité mentale et sociale et à profiter de la vie une fois de plus.

Click here to Appel Click here to contact us and Courriel