Comment améliorer la sécurité à domicile

Un guide visant à éliminer les c auses les plus fréquentes de chutes dans chaque pièce

Les chutes à l’intérieur et autour de la maison représentent les accidents les plus fréquents chez les aînés. La bonne nouvelle, c’est que bon nombre de ces chutes peuvent être évitées.Voici donc 10 conseils pour vous protéger.

Ce guide présente une série d’illustrations des pièces d’une maison typique. La première image montre certaines conditions fréquentes qui provoquent des chutes. La seconde image indique la façon de modifier ces conditions pour minimiser le risque de chute.

Chambre à coucher

Améliorations nécessaires

1. Les objets mobiles peuvent être facilemeent renversés, créant un danger de trébuchement. Ils prennent un espace qui serait plus utile à une lampe et un téléphone. 2. Les chaussures, petits tapis et autres objets encombrants occasionnent des risques, surtout à la noirceur ou lors des premiers pas au lever. 3. En l’absence de telephone près du lit, le fait de se lever ou de se dépêcher pour répondre peut provoquer une chute. 4. L’espace étroit entre le lit et la chaise rend l’accès à la porte difficile.

Chambre à coucher

Beaucoup mieux

1. Maintenant dégagée, la table de chevet peut accueillir des articles essentiels qui doivent être accessibles depuis le lit. 2. Les chaussures et les pantoufles sont places hors du passage, réduisant le risqué de trébuchement. Les petits tapis ont été enlevés ou fixes au plancher avec du ruban adhésif à double face. 3. Un appareil Lifeline permettant de répondre aux appels en appuyant sur un bouton ou un téléphone est placé à portée de main. 4. Sans la chaise encombrante, l’accès à porte est dégagé.

Chambre à coucher

Améliorations nécessaires

1. La nuit, une mauvaise visibilité peut provoquer des chutes. 2. Contre le mur, la marchette est inaccessible du lit et ne peut pas servir au coucher ni au lever. 3. Les couvertures sur le plancher peuvent créer un risque de trébuchement.

Chambre à coucher

Beaucoup mieux

1. Une lampe accessible depuis le lit et une veilleuse photosensible au mur améliorent la visibilité la nuit. 2. La marchette est maintenant accessible depuis le lit, réduisant le risque de chute au lever et au coucher. 3. En ne laissant pas les couvertures et autres articles sur le plancher, la pièce est plus sécuritaire.

Escalier

Améliorations nécessaires

1. Sans une rampe, même une légère glissade peut mener à une chute grave. 2. Des ar ticles mobiles ou des petits tapis non fixés dans les marches et sur les paliers accroissent le risque de chute. 3. Les ombres et l’éclairage diffus accroissent le risque de trébucher ou de manquer une marche.

Escalier

Beaucoup mieux

1. Solidement fixée à la hauteur appropriée, la rampe fournit un soutien en montant et en descendant les marches. 2. Des marches dégagées permettent à l’usager de se concentrer sur chacune des marches plutôt que sur le contournement des objets. 3. Les plafonniers baignent l’escalier d’un éclairage abondant et sont contrôlés par des interrupteurs muraux sur les paliers supérieur et inférieur.

Salon

Améliorations nécessaires

1. Laissés sur le plancher, les paniers et les projets d’artisanat peuvent entraîner un trébuchement puis une chute. 2. Les câbles téléphoniques ou les rallonges électriques placés en travers d’espaces ouverts constituent un danger de trébuchement. 3. Il est facile de trébucher sur un petit tapis non fixé.

Salon

Beaucoup mieux

1. Les projets mieux organisés ne sont pas déposés sur le plancher ni dans les passages. 2. Les cordons sont placés hors du passage et disposés de façon sécuritaire derrière les meubles. Les téléphones et autres appareils ont été placés plus près des prises murales. 3. Le fait d’enlever ou de fixer les petits tapis élimine le risque fréquent de trébuchement.

Salle de bains

Améliorations nécessaires

1. L’utilisation des toilettes et de la douche nécessite des mouvements inhabituels, provoquant de nombreuses chutes. 2. Le soir, un éclairage diffus peut rendre les déplacements difficiles. 3. Des tapis de bain non fixés peuvent glisser sous les pieds à l’entrée ou à la sortie de la baignoire, provoquant une chute grave. 4. Prendre un bain ou une douche devient plus dangereux pour les patients âgés.

Salle de bains

Beaucoup mieux

1. Des barres d’appui adéquatement installées rendent plus sécuritaire l’utilisation des toilettes et de la douche. 2. Une veilleuse photosensible s’allume automatiquement pour accroître la luminosité. 3. Le fait d’enlever le tapis de bain ou d’en utiliser un antidérapant élimine cette cause fréquente de chute. 4. Un siège de douche solide réduit le risque de glissade et une douche-téléphone élimine le besoin de lever les bras.